KONE

Capitale administrative de la province Nord, Koné est aussi le point de départ de la route transversale Koné-Tiwaka qui relie les côtes Ouest et Est. Un itinéraire d’une beauté exceptionnelle, qui serpente au milieu de la Chaîne en longeant les rivières, qui offre des aires de repos et de baignade, des points de vue magnifiques, et permet des rencontres sympathiques dans les quelques tribus qui la bordent. Comme Pouembout, Koné est une commune agricole dont les produits proviennent principalement des nombreuses tribus avoisinantes.

Mais il faut aussi compter avec les fermes aquacoles, les administrations diverses et surtout le nickel, qui emploie une bonne partie de la population active. À la sortie Nord du village, le majestueux massif du Koniambo contient le précieux minerai destiné à alimenter la fameuse usine du Nord, attendue depuis si longtemps par la population. Depuis Koné, on peut prévoir bon nombre de balades et de randonnées, à pied, à cheval ou en voiture.

Ces activités permettent de découvrir l'intérieur des terres et les tribus qui y sont installées, certains circuits offrent même la possibilité de bivouaquer dans la Chaîne. La tribu d’Atéou, la plus élevée de Calédonie, est à ce titre tout à fait unique. Côté mer, on peut aller pique-niquer à la plage de Foué, aménagée pour accueillir des visiteurs.

Même si elle est très minoritaire, il existe une solide population d'origine européenne à Koné. Il s'agit pour l'essentiel de broussards issus de familles installées là depuis plusieurs générations, remontant ainsi à la colonisation dont c’est l'un des foyers les plus anciens. Ces "caldoches", descendant des premiers colons sont essentiellement éleveurs de bovins. Et parmi eux se trouvent aussi les descendants de leur main d'œuvre indonésienne venue travailler dans les mines ou dans les plantations de café au début du XXe siècle…

ACTIVITES

Activités terrestres

 

Koné RANDO

 

Activités nautiques

 

TERRE-MER